Il y a du vent aujourd ‘hui

Mon voisin Pidu se plaint de ce que ses tomates végètent et de la faible récolte de cerises ; d’ici là à ce que les poules fasse une grève sur le tas (de fumier), y a pas loin. Bref, il y a du vent, mais c’est pas mal, car lorsqu’il aura fini de souffler le ciel sera un peu plus limpide.

 Pour le moment c’est sur ma boîte aux lettres électronique que souffle un vent de panique : certains navigateurs opportunistes et malins ont rapidement déployé leurs voiles et espèrent être portés par ce courant d’air : « mes amis, voyez mon muscle, voyez ma carrure »: attention qu’une pique assassine ne dégonfle la baudruche. D’autres sont perdus dans des déserts peuplés de Chimères, enfants de Tyfon (Et non pas de Typhon ce qui aurait un peu plus d’allure), ou pas un souffle ne vient perturber leur silence éloquent. D’autres encore ont lu La Fontaine et ploient lorsque « Du bout de l’horizon accourt avec furie, Le plus terrible des enfants, Que le Chnord (sic) eût porté jusque-là dans ses flancs » (ndr Nord-Nord Est pour être plus précis) pour ensuite nous distiller une analyse réfléchie.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *